Produits selon l'application

Asperges blanches

Asparagus officinalis

Dégâts

Mouches blanches

<p>Description<br>Les espèces les plus fréquentes de mouches blanches, appartenant au sous-ordre des Sternorrhyncha, sont: l’aleurode ou mouche blanche des serres (Trialeurodes vaporariorum) au corps jaunâtre et aux ailes étroites et entièrement blanches, que l'on trouve plus particulièrement sur les plantes d'ornement et dans les serres; la mouche blanche du chou (Aleurodes proletella) au corps blanc et aux ailes larges tachées de gris à l’extrémité que l’on trouve principalement dans les choux et autres crucifères.</p>
<p>Dégâts<br>Les mouches blanches d’aspect poudreux se tiennent sur la face inférieure des plantes dont elles s'envolent en essaim dès que l'on touche la plante. Les larves de la mouche blanche ressemblent à celles des cochenilles et sont de couleur verte. Une attaque de mouches blanches provoque des taches jaunes sur les feuilles. Celles-ci sont en outre souvent collantes à cause du miellat excrété. Ce miellat est ensuite colonisé par la fumagine qui forme un dépôt noir des plus désagréables.</p>
<p>Contrôle<br>Afin que le traitement soit une réussite, il faut adapter la stratégie de pulvérisation en fonction de la situation. Il est donc important de respecter le déroulement suivant: commencer le premier traitement lorsque les insectes ne sont encore pas très nombreux, mouiller les plantes abondamment et entièrement (notamment les feuilles très ondulées comme celles du brocoli ou du chou vert), ajouter à la bouillie un produit favorisant l’effet mouillant (engrais liquide Maag), employer une buse fine, traiter aux heures fraîches (moins de 15 °C) soit le matin soit le soir (les insectes sont des animaux à sang froid et donc alors moins mobiles), utiliser suffisamment de bouillie mais sans qu'elle ne goutte sur le sol, ne pas traiter au-dessus de 28 °C, car sinon la bouillie s'évapore trop rapidement. Adapter les intervalles de traitement au taux de multiplication. En effet, le taux de multiplication augmente avec la température: température en °C (durée d’évolution en jours), 12 (100–200), 15 (65–72), 18 (37–42), 21 (25–30), 24 (22–25) et 30 °C (18–21 jours). Aucun produit d’agit à 100 % et même s’il ne reste que quelques mouches blanches, celles-ci peuvent de nouveau former une population importante si les intervalles de traitement sont trop espacés (p. ex. en été, intervalles trop importantes de 10 à 21 jours). On a l’impression que le produit n’agit pas, mais en réalité c’est dû au taux de multiplication et à une technique de pulvérisation insuffisante. Si, lorsque les températures sont élevées, un grand nombre de mouches blanches apparaît, un traitement en bloc peut être nécessaire pour parvenir à réduire la population d’insectes: 2 à 3 traitements espacés de 2 à 4 jours.</p>

Mouches blanches

Choisir le produit

Assortiment actuel
Plus disponible
Assortiment actuel
Plus disponible

Keine Einträge vorhanden

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen