Produits selon les plantes

Coing

Cydonia oblonga

Dégâts

Erinose de la vigne

Eriophyes vitis

Description

L’érinose de la vigne (Colomerus vitis) mesure 0,16 à 0,2 mm. On distingue 3 types de dégâts, pour lesquels on soupçonne que trois biotypes ou un climat exceptionnel sont la cause. Celui qui forme des boursoufflures, que l’on trouve partout en Suisse, et deux types, qui provoquent des enroulements de feuilles ou des dommages aux bourgeons.

Dégâts

Les acariens hivernent dans les bourgeons et endommagent les nouvelles pousses dès le débourrement. Par leur activité de succion, les érinoses causent des boursoufflures rouges ou vertes à la surface des feuilles. On constate un dépôt feutré blanc ou rouge sur la surface inférieure des feuilles. En cas de forte infestation, les raisins situés sur les jeunes rameaux peuvent être détruits.

Conditions favorables

En cas d’infestation, l’apparition des symptômes est accélérée et renforcée par un printemps chaud.

Apparition

Les premiers dommages apparaissent au moment du débourrement. À partir du mois d’août, l’infestation se propage aux nouveaux bourgeons et les femelles se déplacent également à la base des tiges de l’année.

Mesures préventives

Contrôler régulièrement la culture pour voir si les feuilles ne présentent pas de boursouflures rougeâtres (galles). En cas de faible infestation, éliminer les feuilles touchées. En cas de forte attaque, prévoir des traitements au débourrement pour l’année suivante

Contrôle

Le traitement doit être effectué au débourrement, au début de la période de végétation de la vigne. La forme engendrant un enroulement des feuilles peut être combattue en été.

Erinose de la vigne

Choisir le produit

Assortiment actuel
Plus disponible
Assortiment actuel
Plus disponible

Aucune entrée disponible

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen