Auxiliaires dans le jardin

Dans le jardin, on ne trouve pas que des ravageurs,il y a également des insectes utiles. Les auxiliaires tels qu'acariens prédateurs, coccinelles, syrphes, ichneumons, anthocorides et chrysopes aident à maintenir la pression des ravageurs à un plus faible niveau. La plupart des produits phytosanitaires épargnent ces auxiliaires du jardin et n'agissent que sur les ravageurs

Chrysopes
Chrysopes

Proies: principalement les pucerons, mais également les acariens, les psylles, les œufs d'insecte et les larves.

Les chrysopes adultes ne sont pas des prédateurs, leurs larves en revanches sont très actives et peuvent engloutir 300 à 500 pucerons pendant leur développement. Une femelle pond sur les feuilles env. 500 œufs à l'aspect typique (vert pâle, ovales, sur de longues tiges souples). Les chrysopes hivernent à l'état adulte dans les endroits protégés. 2 générations par an.

Syrphes
Syrphes

Proies: pucerons et pucerons lanigères, parfois autres variétés d'insectes

La caractéristique typique des syrphes est qu'ils peuvent faire du sur-place en vol. Il en existe de nombreuses espèces, mais la plupart ressemblent à des abeilles ou des guêpes. Les syrphes adultes se nourrissent du pollen des fleurs. Durant leur développement qui dure environ 8-15 jours, les larves mangent environ 400 pucerons. La femelle pond de 500 à 1000 œufs. Selon l'espèce, les syrphes hivernent soit sous forme d'adultes soit en tant que larves. 1-2 générations par an.

Acariens prédateurs
Acariens prédateurs

Proies: acariens

Les acariens prédateurs sont de proches parents des acariens. Ils leur ressemblent, mais sont plutôt blancs à jaunes et avancent très rapidement sur les feuilles. Ils se nourrissent principalement d'acariens. Les acariens prédateurs font partie des principaux auxiliaires dans la lutte contre les acariens. Lorsque ces derniers manquent, les acariens prédateurs peuvent également se nourrir de pollen de fleurs. Les femelles adultes hivernent sous les écailles des bourgeons et de l'écorce. 4-7 générations par an.

Coccinelles
Coccinelles

Proies: principalement les pucerons, les cochenilles, les petites espèces également les acariens

Il existe plusieurs espèces de coccinelles. Les larves brun noir à taches rouges ainsi que les coléoptères adultes mangent de 30 à 60 pucerons par jour. Le développement du stade de l'œuf jusqu'à l'adulte ne dure qu'un mois. Selon le climat, il naît de 1 à 3 générations par an. L'hivernation des coléoptères adultes se fait dans les bâtiments ou autres lieux protégés.

Ichneumons
Ichneumons

Proies: pucerons, pucerons lanigères et cochenilles, mouches blanches, œufs et larves de papillons et de coléoptères

Il existe un nombre incalculable d'espèces d'ichneumons de toutes tailles. Chacune est généralement spécialisée sur un ravageur. A l'aide de leur tarière, les femelles pondent leurs œufs directement dans un hôte, par exemple un puceron. Les larves qui en sortent se développent à l'intérieur du puceron et s'en nourrissent. C'est pourquoi on trouve souvent des enveloppes de pucerons brunes, gonflées et vides avec un petit trou dans le dos. 4-8 générations par an.

Anthocorides
Anthocorides

Proies: pucerons, acariens, petites chenilles et psylles

Parmi les espèces principales d'anthocorides, on trouve les punaises des fleurs et les mirides. Pendant toute sa vie, un anthocoride peut manger jusqu'à 4000 acariens, 300 grosses larves de psylle ou 500 pucerons. Selon l'espèce, les anthocorides hivernent soit sous forme d'adultes soit sous forme d'œufs. La particularité des anthocorides est qu'ils "gobent" leur proie. 1-3 générations par an.